Les Clinicoeurs de la Salm a.s.b.l.

NEW

"Les Clinicoeurs de la Salm" Tous droits réservés Copyright 2021

Ce que la presse dit de nous...

24-12-2020 Vlan | L'édition numérique
ECHOS_MALMEDY Mercredi 02 décembre Page:0/1
02/12/2020


L’ASBL Les Clinicœurs offre des espaces de bien-être au personnel de la clinique! 
Catherine Goffin
Le professeur Marc Thiry, Emilie Thunus et Suzanne Laurent.


Une première en Belgique au CHRAM ! 
Ce vendredi 6 novembre a eu lieu l’inauguration des espaces dédiés au bien-être du personnel du CHRAM,
en présence de M. Jacques Remy Paquay, président du CHRAM, de M. Stephan Dubois, directeur général, et de Madame Judith Lemaire, directrice du département infirmier, tous emballé par cette idée, sachant le stress que doit supporter le personnel de la clinique tout au long de l’année, et plus particulièrement dans cette période de Covid.
Ce sont trois chambres magnifiquement équipées dans l’esprit Snoezelen, qui ont pour but d’offrir un moment de relaxation au personnel soignant et au personnel de l’hôpital mis à rude épreuve en cette période covid. « Ces lieux sont destinés à tout le personnel de l’hôpital qui en éprouverait le besoin, nous explique Madame Suzanne Laurent, vice-présidente de L’ASBL Les Clinicœurs. Le personnel soignant bien évidemment, mais également le personnel d’entretien ou encore le personnel administratif. »
Notons que plusieurs thérapeutes (massages, massages craniens, yoga, raïki…) seront bientôt disponibles bénévolement pour compléter l’offre de relaxation déjà présente. Mais il faudra juste attendre un peu que la situation sanitaire le permette.
Le professeur Marc Thiry, à l’origine des l’École Snoezelen de Belgique nous explique le concept de cette méthode : « Dans une période de stress, il est indispensable de mettre des moyens de prévention contre le
burn out, l’épuisement professionnel qui résulte d’un stress chronique au travail. La technique du Snoezelen offre un bien-être imminent à la personne. Elle est basée sur l’éveil au monde extérieur, par le biais de son corps et de ses cinq sens ».
Emilie Thunus, éducatrice responsable Snoezelen du Grand Est et formée par le professeur Marc Thiry, exprime son ressenti : « On entre dans un autre monde, on n’est plus à l’hôpital. On propose aux personnes de se poser dans une ambiance lumineuse de leur choix, soit en silence, soit en se laissant porter sur leurs
musiques préférées. Elles prennent place là où elles le désirent : sur le lit à eau chauffé à la température du corps en ressentant les vibrations de la musique dans leur dos, ou sur le hamac ou la balancelle tout en prenant une tisane ou un petit café. Les personnes qui rentrent dans cette pièce, maximum trois personnes à la fois, peuvent alors raconter, ou se raconter leur journée avant de rentrer à la maison, relaxées.
La deuxième chambre, tout aussi bien métamorphosée, se compose d’une table d’andullation et d’un fauteuil massant. Marie Claire LOFFET, installée dans le fauteuil massant dit : « C’est très relaxant, cela fait vraiment du bien. Je suis certaine que le personnel va trouver ces 15 minutes qui font du bien. »
Monsieur Jacques Remy Paquay, président du centre hospitalier a pu essayer ce même fauteuil relaxant, et on peut affirmer qu’il aura sans aucun doute débuté se journée de façon beaucoup plus détendue…
Notons qu’il est tout à fait possible pour le personnel de bénéficier de cette infrastructure aussi bien avant, qu’après le service ou même lors d’un jour de congé si la personne le souhaite. Si l’accompagnement est indispensable dans un premier temps, afin de faire connaître le fonctionnement du matériel mis à disposition, le projet à long terme est que les utilisateurs puissent utiliser les lieux en toute autonomie.
L’ASBL Les Clinicœurs de la Salm, ici représentée par la dynamique Madame Suzanne Laurent, viceprésidente le l’ASBL n’est pas peu fière de l’aboutissement de ce projet, une première en Belgique. « Nous y sommes arrivés grâce à l’investissement des nombreux bénévoles. Dès le début de cette crise, bon nombre
de personnes se sont investies dans la confection de masques ou de poupées crochetées à l’effigie du personnel soignant. Grâce à elles, mais également grâce à la solidarité des acheteurs, nous avons pu récolter une très belle somme d’argent. Nous avons distribué des masques à de nombreux homes ou institutions, mais avons également fait un don de 4000 € au Centre Médical Héliporté de Bra. Le Casino de Spa a investi un montant de 5000 € pour l’achat des fauteuils de relaxation et de massage, et l’idée nous est venue d’augmenter ce montant afin d’aménager et de compléter ces espaces de détente. Grâce à la solidarité, nous avons pu offrir 9000 € dans ce projet. MERCI à tous ! »
Des idées et des projets, l’ASBL n’en manque pas. Entre les clowns qui font rire, les clinitalents qui mettent en avant le talent de chacun, les clinijuniors qui favorisent les relations intergénérationnelles, les journées des bénévoles sont bien chargées. Chacun sait que cette ASBL ne peut tenir qu’avec le soutient des bénévoles et la solidarité des gens. N’hésitez pas à consulter la page Facebook de L’ASBL (Clinicœurs Asbl), et le site internet (www.Clinicœursdelasalm.be), qui sera bientôt doté d’un e-shop, car c’est grâce à vous tous que l’ASBL peut vivre et offrir des sourires…
Mme Suzanne Laurent, Les Clinicœurs de la Salm : 0493/71.87.37
Mme Emilie Thunus, bénévole Clinicœurs, responsable du snoez : 0494/93.28.41
Professeur Marc Thiry : www.snoezelensansfrontières.org